Arz

Île paisible et sauvage

Publié le 24/07/2008
© Texte et photos Lara Brutinot

Dans le Golfe du Morbihan, on connaît surtout l’Ile aux Moines, la plus grande et la plus peuplée des îles. Mais juste à côté, un peu en retrait, se tient l’Ile d’Arz. Un peu plus petite, un peu plus plate, sans grand relief vallonné, elle est idéale pour qui veut marcher à pied sans s’épuiser, parmi les dunes et les marais, les fleurs et les oiseaux sauvages. Pour y arriver, on prend le bateau à Conleau – le port de Vannes. À peine embarqué on se sent déjà loin, parcouru par un frisson de vacances… Quelques propriétaires de résidences secondaires sont là, avec leurs cartons de provisions, leur attirail de pêche et autres objets. Trente minutes suffisent pour atteindre l’île. Arrivés sur le quai, on a le choix entre deux directions : on peut choisir la côte ouest, ou bien la côte est, pour démarrer. Mais dans tous les cas, on aura vite fait de rejoindre le bourg, au centre, à tout moment, pour se désaltérer ou manger un morceau. Car l’île ne fait que 5 kilomètres, et de part en part c’est une succession de plages sauvages, de zones de marécage ou d’ajoncs, avec quelques hameaux adorables, des petites maisons où l’on rêverait de s’installer quelque temps. La végétation est ici quasi-méditerranéenne : on ne s’étonne pas d’y trouver palmiers et figuiers, aux côtés des traditionnels hortensias bretons !

Infos Pratiques


Mairie d’Arz
Tél. 02 97 44 31 14
wwww.iledarz.fr

Retrouvez l’intégralité du reportage
et les infos pratiques sur

TERRE DE BRETAGNE Hors Série - Eté 2008


Abonnez-vous à notre newsletter

Magazines
Je m'abonne

ABONNEZ-VOUS A TERRE DE PROVENCE Pour 29 €
au lieu de 41,70 €

Suivez-nous sur
Facebook !