Bollène, Mas des Pradines

Publié le 14/10/2008
© Texte et photos Bernard Giani

Maison d'hôte - Table
Ancienne magnanerie-bergerie offerte en 1730 par le comte de Pradines en cadeau de noces à sa jeune épouse, nichée entre vignes et forêt, le mas a du caractère. La maîtresse des lieux, Dominik Figuière de Brès, n’en manque pas non plus. Une décoration à son image, toute en couleur. Normal pour une artiste peintre, la vie se décline sur une palette aux tons chauds, telle la cuisine aux rouges vénitiens. Vibration féminine pour cette maison n’ayant appartenue qu’à des femmes. Matériaux naturels, ocres de Roussillon, bois peints, patines murales, le lieu est paradisiaque, on peut passer des journées sans descendre dans la plaine de Bollène. Côté saveurs, la table de Dominik se veut conviviale, pleine de couleurs. Le soir venu, la fraîcheur tombée sur la Provence, on savoure une soirée entre amis, loin, très loin du quotidien d’un monde en ébullition. Ressourcement assuré dans l’ancienne demeure du comte de Pradines.

Infos Pratiques


Chambres 110 à 120 €
Table d’hôte 40 €

Route de Saint-Ariès-l’Étang - 84500 Bollène
Tél. 04 90 30 23 61 – masdespradines@wanadoo.fr
www.masdespradines.com


Retrouvez cette adresse sur
MAISONS D'HÔTE &
DEMEURES DE CHARME N°8

Accéder à la Google Map

Abonnez-vous à notre newsletter

Magazines
Je m'abonne

ABONNEZ-VOUS A TERRE DE PROVENCE Pour 29 €
au lieu de 41,70 €

Suivez-nous sur
Facebook !