MICHELIN 2020

Provence, Corse, Cote d'Azur, Alpes

Publié le 27/01/2020
© Bernard Giani

APRÈS LE BUZZ anticipé de la perte de l'étoile de la table de Bocuse, Michelin avertit Christophe Billau avant la sortie du guide que celui ci lui retire l'étoile attribuée l'an passé. Stupeur pour une maison tenue par des passionnés ayant installé dans le Mercantour une table d'auteur aux produits d'excellence glanés dans les vallées environnantes. Quid de la décision du guide rouge pénalisant ainsi une initiative rare et courageuse. Pour y avoir dîné trois semaines avant la sortie du Michelin, nous restons circonspects sur la décision du Guide rouge. Globalement à part quelques tables étoilées à très juste titre, une moisson pauvre pour la région Provence Alpes Côte d'Azur Corse.

Bonne initiative du Guide avec la sélection des tables privilégiant le développement durable : des étoiles vertes pour :

Mauro Colagreco, triple étoilé au Mirazur à Menton, comme quoi étoiles riment aussi avec éco-responsable. Bruno Cirino de L'Hostellerie Jêrome à la Turbie et sa nouvelle table Racines à Nice (la table de Bertrand Lherbette à Toulon fait des adeptes), et Jean François Bérard à La Cadière d'Azur avec son potager plus nature que nature.

Sur la Côte d'Azur

*1 étoile pour Pure & V à Nice. amplement méritée pour cette table à la cuisine avant gardiste de Mathias Siberbauer et à la sélection de vins nature de Vanessa Massé dans l'esprit plaisir et équitable.

*1 étoile aussi sur le port de Marina Baie des Anges pour la Flibuste-Martins et l'excellent travail d'Eugénie Béziat.

C'est tout pour un département riche en tables dynamiques. Perte de l'étoile non justifiée pour Quintessence à Roubion,(à retrouver sur le magazine ID ART DE VIVRE PROVENCE de Mars) Le Clos Saint-Pierre au Rouret, pourtant fidèle à lui même et ses valeurs de qualité (à retrouver sur le magazine ID ART DE VIVRE PROVENCE de Mars), Perte  d'une de ses deux étoiles au Chantecler, la table du Negresco menée par Virginie Basselot (Voir magazine ID ART DE VIVRE PROVENCE Numéro 81)qui a à notre avis redonné des couleurs aux tables de ce Palace. Perte aussi d'une étoile pour Christophe Dufau, Les Bacchanales à Vence, à la cuisine d'auteur instinctive et intimiste pourtant en accord avec le nouvel esprit Michelin.

A Saint Tropez, l'Olivier de la Bastide de Saint Tropez perd son étoile après le départ du chef Philippe Collinet et à Bormes-les-Mimosas, La Rastègue rend son étoile.

**Consécration par contre pour Eric Canino et Nicolas Lopez à La Voile, la table de la Réserve de Ramatuelle autour d'une cuisine résolument verte et responsable.

Au Lavandou Yoan Vandriessche obtient une étoile à L'Arbre du Soleil

En Provence

Peu de mouvement si ce n'est :

***La consécration pour l'Oustau de Baumanière,qui obtient le graal avec sa troisième étoile avec Glenn Viel et Jean-André Charial, (à retrouver sur le magazine ID ART DE VIVRE PROVENCE de Mars)

*l'étoile de Matthieu Dupuy Baumal au Château de la Gaude à Aix-en-Provence, anciennement étoilé au Domaine de Manville (à retrouver sur le magazine ID ART DE VIVRE PROVENCE de Mars)

*1 étoile pour Nicolas Bottero, La Maison Bottéro, chef propriétaire à Saint-Cannat près d'Aix. (à retrouver sur le magazine ID ART DE VIVRE PROVENCE de Mars)

*1 étoile pour Christopher Hache à La Maison Hache à Eygalières, proposant une cuisine contemporaine et maîtrisée. (à retrouver sur le magazine ID ART DE VIVRE PROVENCE de Mars)

Dominique Bucaille à Manosque a cédé sa maison, avec la suppression de l'étoile de fait.

En Corse

Romain Roland A Casa di Ma à Lumio

Le Lido à Lumio perd son étoile

Dans les Alpes du Sud

Le Roc Alto perd son étoile après le départ d'Alexandre Lechêne parti à Salon de Provence à La Villa Salone pour une nouvelle aventure.

Des choix judicieux, mais aussi des incohérences anormales pour ce cru 2020. Affaire à suivre ...........


LÉGENDES PHOTOS

En haut : Glenn Viel et Jean-André Charial à L'Oustau de Baumanière

Au milieu :  Eric Canino, La Réserve de Ramatuelle et Nicolas Bottero, Mas Bottero

En bas : Christopher Hache, Maison Hache



Abonnez-vous à notre newsletter

Suivez-nous sur
Facebook !