Accueil > Terre des Alpes > Randonnées HAUTES-ALPES > Orcières, cabane de Rouannette

Orcières, cabane de Rouannette

Un paysage vivant

Publié le 12/04/2007
© Texte et photos C. Aubert et B. Pascal

Rando
Les agriculteurs ont marqué le paysage jusqu’aux endroits les plus reculés. Véritables “jardiniers” de la montagne, c’est après l’abandon des prairies d’altitude, alors que les arbres et les arbustes reviennent et envahissent les parcelles cultivables, que l’on s’aperçoit de leur rôle important. Après le village d’Archinard, autour des mélèzes, les prairies sont encore fauchées ou le furent autrefois. Si elles sont “fumées” modérément avec les bêtes qui pâturent au printemps et un apport de fumier, les parcelles sont riches en espèces végétales : trolles, géraniums, narcisses... et du fait, animales. Au-delà de la forêt, toujours à l’étage sub-alpin, les meilleurs coins étaient encore dépierrés et les végétaux coupés pour être redescendus à l’automne au village. Avec l’exode rural, l’abandon progressif des prairies de fauche et le simple pâturage ont modifié les associations végétales. N’étant plus fauchées, certaines grandes plantes, non consommées par les bêtes, abondent : asphodèle, gentiane jaune, vératre blanc. Au-dessus de la cabane jusqu’au col de Rouannette, la pelouse alpine est pâturée tout l’été par un millier de brebis qui y trouve l’essentiel de son alimentation.

Infos Pratiques


ITINERAIRE
Traversez le village et suivez une large piste plate sur 1 km jusqu’à un pont que vous traverserez. Poursuivez la piste qui remonte rive droite du torrent et se transforme en sentier au bout du petit plateau. Après avoir gravi quelques lacets dans une forêt de mélèzes clairsemés, vous rejoignez de nouveau le bord du torrent vers 1 800 m, traversez-le et remontez sur l’autre rive dans le début des alpages, la cabane se découvre un quart d’heure plus loin, sur un replat, à votre droite. Comme autrefois, au milieu de ses alpages, entre la Grande Autane et la Coupa, un berger veille sur le troupeau et sur la gestion des maigres ressources fourragères qui y poussent. Pour la descente, retour par le même itinéraire.

PRATIQUE
Accès

*De Pont du Fossé, remontez 10 km la D944 jusqu’à Orcières, prenez à droite la D475 jusqu’aux Audiberts puis Archinard (parking à l’entrée du village, panneau d’information).

Caractéristiques
*Altitude : 1 941 m
*Dénivelé : 347 m (col de Rouannette 809 m)
*Durée : 3 h (variante : 5 h )
*Itinéraire : aller-retour
*Difficulté : peu difficile
*Carte : IGN TOP 25 3437 ET Orcières-Merlette
*Variante : col de Rouannette 2 403 m : remontez durant 1 h à une heure et demi les alpages de la vallée pour ressortir au col.

ADRESSES UTILES
*Gîte et camping de la base de loisirs, Orcières
Tél. 04 92 55 76 67
*Gîte de Chauffarel, Orcières
Tél. 04 92 55 78 41
*Parc Animalier - Le Creuset, Orcières
Tél. 04 92 55 78 16
*Fromages de la Ferme Geydan, Orcières
Tél. 04 92 55 74 09

EXTRAIT DU RANDOGUIDE
CHAMPSAUR VALGAUDEMAR,
SEQUOIA EDITIONS


Abonnez-vous à notre newsletter

Magazines
Je m'abonne

ABONNEZ-VOUS A TERRE DE PROVENCE Pour 29 €
au lieu de 41,70 €

Suivez-nous sur
Facebook !