Accueil > Terre de Corse > Randonnées BALAGNE > Ostriconi, punta Liatoghju

Ostriconi, punta Liatoghju

La sentinelle du désert

Publié le 30/04/2007
© Texte et photos Alain Colombani

Rando
L'Ostriconi est l'un de ces lieux chargé d’histoire et de légendes ; batailles contre les soldats romains, villages engloutis ou ensablés et autres serpents monstrueux. Mais c’est aussi une terre de contrastes où les méandres du petit fleuve, serpentant dans un paysage de verts bocages, viennent se heurter aux dunes de sable blanc venu de la mer, ces mêmes dunes s’attaquant au rocher ocre de la Punta Liatoghju. “Les portes du désert”, c’est ainsi que l’on nomme souvent le site de l’Ostriconi à l’orée du désert des Agriates. Lorsqu’on arrive sur le site de l’Ostriconi, on est tout de suite séduit par la fière allure de la colline rocheuse qui domine le site la Punta Liatoghju. Aussi peut-on dire d’elle qu’elle est “La sentinelle du désert”. C’est ce belvédère hors du commun, dont nous vous proposons ici l’ascension sur un itinéraire initié par le Conservatoire du littoral, propriétaire et protecteur des lieux.

Infos Pratiques

ITINERAIRE
Le départ se fait du parking du restaurant l’Agriate qui borde la n 197, en plein milieu d’une longue ligne droite. Au pied du parking, prendre la piste qui s’enfonce entre deux haies d’arbres. On traverse alors le bocage avant de passer un petit ruisseau à sec l’été. Sur l’autre rive, le paysage change aussitôt, le maquis et le rocher font place aux verts pâturages. La piste commence à s’élever et on passe près d’une ancienne bergerie troglodytique, au milieu des figuiers de barbarie, juste avant de quitter la piste pour un sentier qui part sur la gauche. Le chemin monte dans un dédale rocheux en surplombant la piste, puis s’enfonce dans un petit vallon aride. On arrive bientôt au pied d’un unique et gros chêne vert à l’ombre bienfaisante. Le sentier s’attaque alors à un raidillon, tout en lacets, entre genévriers et arbousiers, pour franchir un petit col qui débouche sur le vallon de Cruschininca. On descend alors vers les ruines des bergeries du même nom. Le tracé passe près d’un “casgile”, hutte de pierre à la minuscule entrée qui servait à entreposer le fromage, à température et degré d’hygrométrie constants. Celui-ci se distingue ici par une voûte en encorbellement, technique de construction héritée de l’âge du bronze. Puis on arrive sur les ruines mêmes des bergeries au milieu desquelles trône une immense “aghja”, aire de battage du blé. Continuer à descendre en pente douce au milieu des oliviers pour arriver au creux du vallon. On tombe sur un embranchement de sentiers et on va faire un aller-retour vers le sommet de la Punta Liatoghju en prenant le chemin qui monte à droite. S’élèver sur une trace pentue, le sentier franchit un muret et s’enfonce en lacets sous des galeries d’arbousiers et de bruyères. Puis on contourne le rocher sommital par la droite pour rejoindre une large vire herbeuse après quelques ressauts rocheux. On atteint l’étroite arête faîtière, puis le sommet et son panorama exceptionnel. Redescendre prudemment, surtout si le rocher est humide, jusqu’à l’embranchement de sentiers par le même chemin. Puis prendre la sente à droite qui descend au creux du vallon dans un bois d’oliviers, de genévriers et myrtes arborescents. Plus bas, le chemin quitte le talweg et rejoint une large croupe aride. En bas, on débouche sur un chemin, on peut faire le détour vers les dunes et la plage de Peraiola, prendre alors à droite en descendant vers les dunes, que l’on traversera jusqu’à la plage à 800 m de là. Pour retourner au point de départ, franchir la barrière à gauche et prendre la piste qui monte vers une maisonnette. Passer au-dessus de cette dernière pour trouver le sentier qui longe la plaine jusqu’à la piste empruntée au départ. Prendre cette dernière à droite pour rejoindre, quelques centaines de mètres plus loin, le parking du restaurant L’Agriate.

PRATIQUE
Accès
*Sur la n 197, sur le site classé de l’Ostriconi, à l’endroit où la route quitte le bord de mer si l’on vient de L’Île-Rousse à 11 Km, ou si elle le rejoint si l’on vient de Ponte-Leccia.

Caractéristiques
*Période conseillée : éviter de faire la randonnée l’été, risque d’incendies important sur cet itinéraire. Attention aussi à la baignade par vent d’ouest sur la plage de Peraiola, les rouleaux empêchent le retour vers la plage. Enfin, attention au rocher sommital de la Punta Liatoghju, glissant en cas d’humidité.
*Dénivelé : 300 m
*Durée : 2 h 30 à 3 h si l’on fait le détour vers la plage
*Carte : IGN 4249 ot top 25 Île-Rousse

ADRESSES UTILES
*L’Agriate, à Ostriconi
Restaurant et chambres d’hôte
Tél. 04 95 60 53 29
*Ferme-auberge de Petra Monetta
Tél. 04 95 60 24 88
*Camping Loisirs-Méditerranée
Tél. 04 95 60 10 05
*Office de tourisme de Calvi
Tél. 04 95 65 16 67

EXTRAIT DU MAGAZINE
HORS SERIE CORSE N°4

 

Accéder à la Google Map

Abonnez-vous à notre newsletter

Suivez-nous sur
Facebook !