Accueil > Hôtel de Charme en Provence > Provence

Provence

La ProvenceProuvènço en provençal est une région de France correspondant à la partie sud-est de la métropole, de la rive gauche du Rhône jusqu'à la frontière de l'Italie. La Provence borde la Mer Méditerranée au sud. Elle correspond à la région administrative Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA). La Provence tire son nom de l’antiquité durant l'époque gallo-romaine qui la désignait comme Provincia (la province)

Géographie

Les départements de l'ancien comté Provence, annexé à la France par Louis XI et l'ancienne province royale française ainsi que la partie sud-est du Dauphiné (actuel département des Hautes-Alpes) sont inclus dans la région administrative de Provence-Alpes-Côte d'Azur. La région PACA actuelle comprend les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône, du Var et du Vaucluse.

Histoire

Tirant son nom de la période romaine, l’ancienne province de la Gaule Narbonnaise devient une entité du Royaume franc, puis le marquisat de Provence dans le royaume de Bourgogne-Provence de 947. Elle devient oar la suite le comté de Provence avec Aix-en-Provence pour capitale. A la mort de la reine Jeanne en 1388, les territoires à l'est du Var sont rattachés aux États de Savoie par la Dédition (territoire qui deviendra le comté de Nice en 1526). En 1481, le comté de Provence devient une province royale Française par succession au roi de France Louis XI. Durant cette période, l'actuel département des Hautes-Alpes fait partie du Dauphiné. Avignon et le Comtat Venaissin relève de la papauté à partir de 1274 avant de revenir à la France en 1791. Depuis la seconde moitié du XXe siècle, la région administrative Provence-Alpes-Côte d'Azur rétabli globalement l'espace initial de la Provence médiévale, avec les Hautes-Alpes et le Pays Niçois.

Le comté de Provence a eu deux héraldiques :

  • D'azur à la fleur de lys d'or et au lambel de gueules : Armoiries de la province française de Provence, dérivées des armes des comtes d'Anjou et de Provence
  • D'or à quatre pals de gueules : Armes de la Provence dites "anciennes", associées à Raimond Bérenger V de Provence (1209-1245), grand fils de Alphonse II d'Aragon

Langue provençale

La langue de la Provence est la langue d'oc, que les Provençaux désignent comme le provençal, ou parfois patois. Le provençal se déclinent en différentes variétés selon ses origines

  • Vivaro-alpin au Nord
  • Provençal au Sud (composé du maritime, du rhodanien et du niçois)

Le niçois basé sur un provençal médiéval avec des influences nord-italiennes, est parfois revendiqué comme une variété à part.

Habitat

En accord avec la topographie de la région, la Provence hérite d’un nombre varié de bâtiments, dans la tradition de ses habitants :

  • Habitat perché : typiquement provençal, ces villages basés sur leur « acropole rocheuse », ont gardé leur aspect médiéval (Séguret, Ménerbes, Gordes, Eygalières, Puget-Théniers, La Garde-Freinet, Tourrettes-sur-Loup, Cagnes, Gattières)
  • Habitat dispersé : de grands domaines aux terres d'un seul tenant de la plaine d'Arles et la Camargue, avec Habitat troglodytique (Calès, Saint-Chamas)
  • Maison en hauteur : maison de villages, dans laquelle se superpose le logement des habitants et du bétail
  • Maison à terre : évolution de la maison en hauteur, caractéristique de la basse vallée du Rhône et de la Durance
  • Maison à cour : composé de bâtiments et de dépendances ordonnés autour d'une cour centrale. Cet ensemble est caractéristique des grands domaines céréaliers
  • Maison à tours : style des grandes maisons seigneuriales
  • Cabanon : maisonnette secondaire des champs associée à une activité agricole qui oblige le paysan à rester éloigné de sa résidence principale
  • Borie : cabane de pierre sèche typique de la Méditerrannée
  • Chaumière : tout comme le cabanon, la chaumière de Camargue est une habitation secondaire (Salin-de-Giraud)

Costume traditionnel

Le costume traditionnel régional tire son origine du costume citadin. Son originalité tient du fait du décalage dans le temps avec un type d'habillement délaissé depuis longtemps par les bourgeois des villes. Ce n’est pas le cas du costume féminin : les éléments du célèbre costume d'Arles (l’Arlésienne), la robe, le corsage, la coiffe et les atours sont fixés depuis l'époque Louis XV.

Cuisine

La cuisine provençale se caractérise par l’utilisation généreuse d’huile d’olive, d’ail de légumes de saison, d’herbes aromatiques (thym, romarin) et de poisson. Cette cuisine fût influencée par la cuisine méditerranéenne, notamment la cuisine italienne ; l’introduction de la tomate (utilisée en coulis) et de l’aubergine des Amériques a transformée encore plus cette riche gastronomie.  

Elle se distingue en deux types de traditions :

  • Cuisine rurale : elle se compose de produits de la ferme, agrémentés de la chasse (petits oiseaux) et pêche
  • Cuisine citadine : elle a utilisé pendant très longtemps en exclusivité de la viande de mouton

Vin

La très grande majorité des vins existe en rouge, rosé et blanc. Selon leur robe, ils sont servis avec des viandes rouges ou blanches, le gibier ou les venaisons, les poissons d'eau douce ou de mer, toute la cuisine provençale, et même les desserts avec les vins doux naturels du département de Vaucluse.