Accueil > Terre des Alpes > Randonnées ISERE > La Chapelle-en-Vercors, la Fontaine de Gerland

La Chapelle-en-Vercors, la Fontaine de Gerland

Publié le 29/05/2007
© Texte et photos F.-E. Cormier

Rando
Bienvenue sur l’exceptionnelle réserve des Hauts-Plateaux, la plus grande de France avec 17 000 hectares, une zone sans présence humaine l’hiver, excepté les randonneurs à raquettes ou ski nordique. Un terrain de jeu absolument unique où le sentiment des grands espaces et de l’isolement prend toute sa valeur. A deux reprises, j’ai pu découvrir des traces et des poils de loups, accentuant ainsi le caractère sauvage des lieux où le randonneur se sent comme un trappeur parcourant les grandes étendues d’Amérique du Nord.

Infos Pratiques

ITINERAIRE
Des Liotards (980 m), suivre le chemin qui part au nord. Couper une première fois la route forestière de la Coche à l’altitude de 1 080 m, et poursuivre ce chemin jusqu’à retrouver une nouvelle fois la piste. La suivre jusqu’à la maison forestière de la Coche. Continuer au sud jusqu’à la maison forestière de Pré Grandu. De là, prendre vers l’est la route de Combau sur une centaine de mètres jusqu’à une bifurcation. Choisir la piste de droite. Après 800 m environ, vous trouvez une nouvelle bifurcation. Laisser la route du Rachier à gauche et partir sur la piste de droite, au sud. Cette piste conduit aux espaces ouverts situés au sud-ouest de la Fontaine de Gerland. L’emprunter sur quelques centaines de mètres. Il est alors agréable de filer à l’est hors sentier (en restant au nord de cette piste qui fera office de garde-fou) et de couper à travers la forêt pour gagner directement la zone de la Fontaine de Gerland (1 497 m). Quitter la Fontaine qui coule effectivement, et se diriger vers le nord-nord-ouest en direction de la Fontaine du Pichet pour retrouver ainsi, à l’ouest de cette dernière, l’amorce du vallon où la route de Combau vous ramène à la maison forestière de Pré Grandu. Filer alors plein ouest pour trouver le début de la descente “directe” par la piste de Chauvet, et rejoindre enfin la piste forestière de la Coche déjà connue.

AVERTISSEMENT
*Le danger de la randonnée en hiver est souvent lié aux avalanches. Ici, ce risque est quasi nul, mais celui de passer la nuit dehors est bien réel ! Les hauts plateaux sont immenses et les points caractéristiques pour s’orienter pas toujours faciles à interpréter. Une bonne expérience de l’orientation est indispensable et un GPS n’est pas du tout ridicule mais bien pertinent pour cette randonnée. L’encadrement est envisageable grâce aux accompagnateurs en montagne locaux. Se renseigner auprès de l’office de tourisme de Vercors-Drôme à La Chapelle-en-Vercors (Tél. 04 75 48 22 54)

PRATIQUE
Accès

*De La Chapelle-en-Vercors, emprunter la D 518 ou la D 103 en direction du col du Rousset. A la sortie du hameau du Rousset, situé au nord du col, prendre à gauche la petite route qui conduit au gîte des Liotards. Se garer au mieux.

Fiche technique
*Dénivelé : 600 m
*Durée : 6 h minimum. Horaire extensible selon votre inspiration.
*Matériel conseillé : ARVA, pelle, sonde

Carte
*IGN Top 25 3236 OT Villard-de-Lans, Mont-Aiguille

EXTRAIT DU MAGAZINE
TERRE DE PROVENCE N°30

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Magazines
Je m'abonne

ABONNEZ-VOUS A TERRE DE PROVENCE Pour 29 €
au lieu de 41,70 €

Suivez-nous sur
Facebook !